Acteurs : Omero Antonutti


Affiche du film "Les Nuits facétieuses"
Trois épisodes érotiques inspirés des "Nouvelles des Nuits facétieuses" écrites par Giovanni Francesco Straparola au cours des années 1550. Dans le premier épisode un noble devient l'amant d'une femme emprisonnée , dans le second, un faux pape encourage les rêves érotiques d'une jeune fille et dans le dernier, lors d'une blague entre amis, une fausse Lucrèce Borgia est découverte dans une position amoureuse ambiguë avec un peintre au service d'un faux duc d'Este...

Les Nuits facétieuses


Affiche du film "Napoléon (et moi)"
Île d'Elbe, 1814.Ce que Martino déteste le plus au monde c'est Napoléon. Il rêve même tous les soirs qu'il tue le Tyran Immonde. Alors, lorsque l'Empereur arrive soudain sur l'Ile, vaincu et exilé, Martino y voit un signe... et graisse déjà son vieux pistolet.Celle que Martino aime le plus au monde c'est la Baronne Emilia, mais elle ne pense qu'à partir vivre à Naples, décidée à s'éloigner de son trop jeune amant.

Napoléon (et moi)


Affiche du film "La vie est belle"
En 1938, Guido, jeune homme plein de gaieté, rêve d'ouvrir une librairie, malgré les tracasseries de l'administration fasciste. Il tombe amoureux de Dora, institutrice étouffée par le conformisme familial et l'enlève le jour de ses fiançailles avec un bureaucrate du régime. Cinq ans plus tard, Guido et Dora ont un fils: Giosue. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur et Guido est juif. Il est alors déporté avec son fils. Par amour pour eux, […]

La vie est belle


Affiche du film "Le Sud"
Dans l'Espagne des années 50, une petite fille, Estrella, est fascinée par son père, un homme plein de mystère.

Le Sud



Affiche du film "Padre padrone"
Dans la Sardaigne profonde des années 1940, le petit Gavino ne peut aller à l'école que deux mois par an ; le reste de l'année, il doit aider son père à garder les animaux. Il grandit ainsi dans l'isolement, loin de la société humaine. C'est grâce au service militaire à l'âge de 21 ans qu'il peut échapper à l'emprise de son père. Il apprend à lire, ce qui est pour lui une révélation (il deviendra […]

Padre padrone


Affiche du film "Good morning Babilonia"
Pour sauver de la faillite la vieille entreprise familiale de restauration de monuments, Andrea et Nicola partent faire fortune aux Amériques. Plein d'enthousiasme, les deux frères déchantent vite et connaissent rapidement la vie harassante des saisonniers. Pourtant, un jour la chance apparaît sous la forme d'un train chargé d'Italiens. Andrea et Nicola filent ainsi à San Francisco où se prépare l'exposition universelle de 1914. Ils vont rencontrer le célèbre D.W. Griffith qui va les engager […]

Good morning Babilonia