Acteurs : Alain Mottet


Affiche du film "Le Bon et les méchants"
Deux truands, Jacques et Simon, sont poursuivis par le policier Bruno. Dans leurs mésaventures, ils rencontrent Lola, une entraineuse. La guerre éclate, nos trois compères optent pour la résistance, puis reviennent à leur premières activités.

Le Bon et les méchants


Affiche du film "Dernier domicile connu"
Marceau Léonetti, policier compétent et énergique, décoré de la Légion d'honneur pour acte de bravoure, arrête par hasard le fils d'un avocat influent qui conduit en état d'ivresse, mais ce dernier promet de se venger. Quelques mois plus tard, l'avocat retourne complètement les faits en décrivant Léonetti comme violent et incompétent. Afin d'étouffer l'affaire, Marceau est muté dans un petit commissariat de quartier. Il y rencontre Jeanne, nouvelle auxiliaire de police, avec qui il fait […]

Dernier domicile connu


Affiche du film "L'Armée des ombres"
Octobre 1942. " Ingénieur distingué des Ponts et Chaussées, soupçonné de pensée gaulliste, semblant jouir d'une certaine influence ", Philippe Gerbier est interné dans un camp français puis transféré au quartier général de la Gestapo de l'hôtel Majestic à Paris. Il s'en évade en tuant une sentinelle.

L’Armée des ombres


Affiche du film "Le Feu follet"
Alain Leroy, bourgeois trentenaire et alcoolique, est revenu à Paris afin de suivre une cure de désintoxication. Sa femme Dorothy est restée à New York. Autrefois mondain abonné aux soirées de débauche, Alain est aujourd'hui las de la vie. Les retrouvailles successives avec ses amis d'antan ne l'aident en rien. Angoissé et mélancolique, Il pense qu'il doit mettre fin à ses jours.

Le Feu follet



Affiche du film "Belphégor"
Un fantôme hante mystérieusement le département égyptologie du Musée du Louvre, des morts suspectes se multiplient. Un jeune étudiant, André Bellegarde, se lance à la poursuite de Belphégor dans une enquête pleine de rebondissements. Ce feuilleton est aussi un témoignage sur la vie quotidienne à Paris dans les années 1960. Avec les Puces, le Louvre d'avant la pyramide, les rues de Paris… Mais aussi sur les intérieurs de Français moyens ou les habitudes télévisuelles de […]

Belphégor


Affiche du film ""
Octobre 1942. " Ingénieur distingué des Ponts et Chaussées, soupçonné de pensée gaulliste, semblant jouir d'une certaine influence ", Philippe Gerbier est interné dans un camp français puis transféré au quartier général de la Gestapo de l'hôtel Majestic à Paris. Il s'en évade en tuant une sentinelle.

L’Armée des ombres