Collections : David Grieco


Pendant l’été 1975, Pier Paolo Pasolini termine le montage de son dernier film, « Salò ou les 120 journées de Sodome ». Malheureusement, le négatif original du film est dérobé et une rançon importante est exigée. Prêt à tout pour récupérer son film, Pasolini va se laisser enfermer dans une terrible machination qui le conduira à sa perte.

L’Affaire Pasolini


Affiche du film "Evilenko"
Andrei Romanovic Evilenko est enseignant dans une école primaire. Alors qu’une jeune étudiante montre son entre-jambe à un autre élève de la classe, Andrej l’aperçoit et décide de la garder en punition. Maintenant qu’il est seul avec elle, il essaie de la violer mais n'y parvient pas. Il perd son poste à l’école, mais se fait engager par le KGB en raison de son alliance partisane avec le communisme. Son nouveau poste lui permettra de […]

Evilenko